Marlene Creates

Marlene Creates

  • $50.00


« ... j’ai pu intervenir simplement, sans laisser de traces durables sur le terrain. »

Jeune encore, l’artiste Marlene Creates signalait déjà en 1979 son intention de se démarquer des installations de terrassement monumentales de l’époque pour s’intéresser, au confluent de l’art et du monde naturel, à l’éphémère, à la petite échelle, au non monumental et au lieu, « pas tant comme endroit géographique, » écrit-elle, « que comme processus qui inclut la mémoire, une multiplicité de récits, l’écologie, le langage et le savoir, tant vernaculaire que scientifique. » En palliant le caractère éphémère de ses interventions grâce aux techniques photographiques, elle a su trouver son public et créer une œuvre hautement originale.

Depuis près de quatre décennies, Creates s’attarde avec sensibilité aux rapports entre l’expérience humaine et le monde naturel. Dès ses premières œuvres, préservant les empreintes du corps humain sur le sol, et jusqu’à ses plus récentes explorations de poésie in situ dans la forêt boréale et de photographie comme médium actif, où elle laisse le ruissellement de l’eau sur l’objectif brouiller son autoportrait, Creates exerce sa grande vigilance écologique et culturelle pour nous amener à mieux comprendre le langage du monde naturel et les « lieux » que nous y occupons.

Il est difficile de rendre compte en un seul volume d’une carrière qui a préféré l’acte à l’artefact, le moment au monument. Or, sous la direction des commissaires-critiques Susan Gibson Garvey et Andrea Kunard, Lieux, sentiers et pauses propose au lecteur, en plus d’une large gamme des œuvres photographiques de Marlene Creates, un examen critique de sa démarche multidisciplinaire (assemblages, croquis de cartes-mémoire et poèmes sur vidéo) grâce aux essais de Gibson Garvey, de Kunard, de l’historienne de l’art Joan M. Schwartz, de l’écrivain écologiste Robert Macfarlane et du poète Don McKay.

Marlene Creates : Lieux, sentiers et pauses accompagne l’importante rétrospective itinérante organisée par la galerie d'art Beaverbrook, en partenariat avec la Dalhousie Art Gallery. Après son vernissage à Fredericton en septembre 2017, l’exposition visitera Halifax, Charlottetown, St. John’s et d’autres villes du centre et de l’ouest du Canada.