Pour le meilleur et pour le pire

Pour le meilleur et pour le pire

  • $24.95


La bédéiste Lynn Johnston a construit jour après jour ce qui allait devenir une œuvre considérable : sa bande dessinée Pour le meilleur et pour le pire qui a paru dans les journaux tous les jours durant trente ans. Elle y racontait le quotidien des Patterson, une famille de la classe moyenne de la banlieue : Elly, John et leurs enfants Michael, Elizabeth et April. La bande dessinée de Johnston a innové par son réalisme sur les plans du récit et des émotions, et par son refus de verser dans le mélodrame ou de faire appel à des superhéros et à des animaux anthropomorphiques. Au fil de la publication de ces bandes dessinées dans les journaux au cours des décennies 1980, 1990 et 2000, ses personnages ont vieilli au rythme des lecteurs et vivaient les mêmes épreuves et aventures qu'eux au travail, en famille, à l'école et avec la bureaucratie.

La parution de Pour le meilleur et pour le pire : l'art de la bande dessinée selon Lynn Johnston — amusant et à la mise en page innovatrice — coïncide avec la présentation d'une exposition itinérante internationale des œuvres de Lynn Johnston organisée par la Galerie d'art de Sudbury. Le livre met en valeur les récits les plus aimés de Johnston intercalée d'un essai sur le développement de son art, sa vie, ses influences personnelles et artistiques, ainsi que l'histoire de sa très populaire bande dessinée. L'ouvrage réunit également une généreuse sélection d'extraits de Pour le meilleur et pour le pire parus dans les quotidiens et les journaux du dimanche.

Cet ouvrage plaira autant à ceux qui découvrent Pour le meilleur et pour le pire de Johnston qu'à ceux qui la suivent depuis longtemps.